Innovation

Se réapproprier les méthodes de co-design

07 juin 2017
De l’idée entrepreneuriale au prototypage

Se réapproprier les méthodes de co-design

Après avoir découvert la méthode de co-design avec Jean-Charles Calliez, Vice-Président Innovation Université Catholique de Lille, l’an dernier, Claire Champenois, Professeur Responsable Recherche du Département Business &Society Audencia BS, a construit deux journées de cours dans le cadre d’un électif du programme IMM portant sur Entrepreneuriat et Innovation.

Les objectifs de ce cours impliquent que l’étudiant soit actif pour favoriser l’émergence d’idées et puisse être en mesure de les prototyper. Un des principes du co-design est de miser sur le collaboratif et la mixité des profils pour sortir du cadre. Cette méthode surprend les plus rationnels mais elle est aussi très riche quand les étudiants jouent le jeu du lâcher prise. Ateliers de divergence et de convergence s’alternent avec deux fois plus de temps consacré à la divergence. La posture du professeur change aussi car s’il est amené à développer des théories et transmettre des connaissances entre deux ateliers, il exerce davantage le rôle d’un facilitateur. Comment rebondir face aux réticences de certains ? comment encourager et créer une cohésion d’équipe ?

Dans le cas de Claire et à l’issue de deux journées consécutives allant de l’idée entrepreneuriale à son prototypage papier, les étudiants ont présenté un prototype papier, l’ébauche de ce qui se passe quand on créé son entreprise. Le cours ne n’est pas limité à cela, il vient enrichir un plan de cours existant pour expérimenter les apprentissages.

Les étapes intermédiaires de chaque groupe (5 à 7 personnes) ont été :

  • Ateliers de cohésion d’équipe : raconter trois histoires incroyables que l’on a vécues, une est fausse, laquelle ?
  • Atelier de divergence 1 : construire un mur de révoltes
  • Atelier de convergence 1 : identifier les thèmes, procéder à la clusterisation
  • Atelier de divergence 2 : imaginer 25 éléments qui mèneraient une entreprise à la catastrophe
  • Atelier de convergence 2 : trouver l’antimatière pour chaque scénario catastrophe
  • Atelier de synthèse : présentation du choix retenu entre pairs avec rôle précis pour le public

A l’issue de ces ateliers, les étudiants avaient suffisamment réfléchi à l’objectif et aux usages de leur solution pour développer un business model canvas présentant notamment leur proposition de valeur.

 


Vous aimerez aussi

Catégories
Innovation Formations