Pédagogie

Edumix : le hackathon pour repenser l’éducation

29 novembre 2017
La deuxième édition Edumix a eu lieu à l’école Télécom St Etienne les 11,12 et 13 octobre 2017. Une nouveauté dans l’enseignement supérieur après une première édition dans un lycée lyonnais.

 

Edumix, Quèsaco ?

Edumix, c’est un hackathon pédagogique de 3 jours mobilisant des profils variés particulièrement intéressés par la pédagogie : enseignants, étudiants, ingénieurs pédagogiques, administratifs, designers venus des 4 coins de France pour repenser l’enseignement supérieur.

Edumix, c’est trois jours pour relever des défis : « Changer les espaces pour changer les usages », « Casser les rythmes », « Repenser l’évaluation »…

Et c’est parti ! Après 30mn de brainstorming sur les différentes thématiques, chaque participant se positionne sur un projet. Ainsi une dizaine de projets se dégagent et des équipes mixtes se constituent. Débute alors un sprint créatif.

La première journée se concentre sur la phase d’idéation. Des premières propositions émergent, les journées 2 et 3 permettent une phase de prototypage puis de présentation.

 

Un Sprint créatif pour repenser l’évaluation

L’équipe Evaluation, dont j’ai fait partie, s’est lancée le défi de stopper les notes, donner du sens et du plaisir dans l’évaluation.

La présentation de notre proposition s’est faite en 4 étapes.

Etape 1 :

En entrant dans un couloir étroit et sombre, des boulets de l’évaluation sont représentés, « Où sont tes compétences ? »  Une fois diplômé(e), peu importe les notes, ce sont les compétences qui sont valorisées auprès des entreprises.  La question est donc : Quelle visibilité ont les étudiants à tout moment de leur cursus sur l’état des lieux de leur niveau d’acquisition des compétences visées ?

Etape 2 : 

Avec la Murder Eval, on se demande : « Qu’est-ce que tu ne veux plus ? »

Chacun dépose les contraintes de l’évaluation classique sur ce tableau. Quelques retours : « Le stress », « la compétition », « les notes », « les demandes pas assez claires », « les moyennes », « ne pas comprendre ses erreurs »…

Etape 3 :

Vivre l’évaluation autrement en jouant une partie de Babyfoot. A l’issue de la partie, chacun doit énoncer les compétences nécessaires pour amener la victoire.

Etape 4 :

Notre proposition, basée entièrement sur l’évaluation des compétences des étudiants acquises dans et hors des murs de l’établissement, repose sur deux éléments principaux :

  • Une solution digitale offre de la visibilité aux étudiants sur leur progression et niveau d’acquisition des compétences visées tout au long de leur cursus à partir de représentations graphiques.

    Chaque compétence inscrite au référentiel de compétences est développée dans différents contextes, académiques et/ou hors académiques. Elles peuvent être évaluées par les enseignants, les pairs, l’entreprise, soi-même, d’autres coachs. Pour chaque situation pédagogique, le niveau est dit non acquis ou en cours d’acquisition ou acquis in situ.

    Une compétence est dite acquise lorsque celle-ci a été évaluée « acquise in situ » dans « n » situations ou contextes différents.

 

  • Un dispositif global, Competences Lab regroupant l’ensemble des parties-prenantes (enseignants, équipe pédagogique, étudiants, administratifs, entreprises partenaires) chargé de développer des services et outils dédiés aux étudiants et équipes enseignantes pour faciliter et mieux gérer l’évaluation des compétences.

    Parmi les actions possibles du Competences Lab :

    - Développer des communautés de pratiques,

    - Créer des kits clé en main des dispositifs d’évaluation. Dans ces kits, les enseignants pourront trouver des modalités d’évaluation adaptées aux objectifs d’apprentissage visés, des grilles critériées détaillées d’évaluation, des ressources numériques ou matériel pédagogique spécifique…

    - Développer des solutions digitales adaptées comme par exemple le e-portfolio.
     

En conclusion, de très bons retours de l’ensemble des participants sur les propositions du Défi « Chouette une évaluation » et un intérêt fort pour partager cette expérience et ses résultats avec les collègues d’Audencia.


Eliane Vacheret, ingénieure pédagogique - Audencia Innovation

 

Autres articles sur Edumix Télécom Saint-Étienne :
J’ai testé…Edumix 2017 par Céline Neau
Edumix : The Education Remix Event par EducPros.fr
À Télécom Saint-Étienne, un « Edumix » pour imaginer l’école de demain par Acteurs de l’économie-La Tribune
Remixons l’enseignement supérieur sur RCF par Jean Pouly
Quelque chose à changer… Retour sur Edumix par Sandra Lalanne


Vous aimerez aussi

Catégories
Excellence